Un prof de chimie m’appelle à propos de mon livre de chimie en Lingala

Un prof de chimie de l’école secondaire vient de tomber sur mon livre de chimie écrit en lingala. Il m’appelle au téléphone:

– Livre na yo eza penza malamu, chimie ekomi penza pete (ton livre est bon. La chimie devient vraiment facile).

– merci mingi (merci beaucoup)

– nalakisi yango na baninga mosusu pe batangisaka chimie, baleli yango. (Je l’ai montré à d’autres amis qui enseignent aussi la chimie. Ils adorent.

– Ah bon?

– ndenge oexpliquer baexercice na théorie ekomi penza pete. (La manière dont tu explique les exercices et la théorie, rend les choses faciles).

– ahan?

– mais, n’ya-t-il pas moyen de le traduire en français?

– Te, ngai nakomaka na lingala. (Non. Moi j’écris en Lingala)

– po omoni na cahier ya préparation, esengi kokoma na français po bana bakoma na français. (Puisque dans le cahier de préparation, nous devons écrire en français pour que les élèves écrivent aussi en français).

– kasi oza na livre, po na nini yo moko otie yango na français te? (Mais tu as le livre, pourquoi tu ne traduis pas toi même en français? Puis tu mets dans ton cahier?

– ah mobulu! (C’est compliqué)

– omoni? Yo na bamasta na yo, oyebi po na nini bomoni chimie pete na livre na ngai? ( vois-tu? Sais-tu pourquoi toi et tes amis avez trouvé la chimie facile en lisant mon livre?)

– po oexpliquer bien! Parce que tu as bien expliqué).

– Te. Eza po boyebi lingala, kasi boyebi français te. Soki boyebaka français, elingaki kozala problème te. Olingaki yo moko kobongola. Nakomi yango na lingala, po naza na posa boyeba chimie. Ngai, na école na ngai, batangisaka bango chimie na lingala. (Non.. C’est parce que vous comprenez le lingala mais vous ne connaissez pas le français. Si vous connaissiez le français, cela n’allait poser aucun problème. Tu allais le traduire tout seul. Je l’ai écrit en lingala pour que vous compreniez la chimie. Dans mon école, on enseigne la chimie en lingala).

– Oza na raison vié (tu as raison, aîné).

– à suivre

– à suivre vié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *